Belgique: PMA pour tous, lentement, mais ça avance

Celui qui avait deux mamans

deuxmamans

Suite à l’article signalé par BAMP ce matin, et surtout aux commentaires sous cet article, je repense à cette avancée légale toute récente pour les couples lesbiens en Belgique. On retrouve la GPA et une bonne note d’hypocrisie en arrière fond mais je suis convaincue que ça finira aussi par évoluer de ce côté-là.

Couples lesbiens: la coparente ne devra plus adopter son enfant

Un avis français sur la question:

Filiation automatique pour les couples lesbiens: la Belgique est-elle le bon exemple ?

Et vous, qu’en pensez-vous?

Publicités

5 réflexions sur “Belgique: PMA pour tous, lentement, mais ça avance

  1. Ils sont bien ces deux articles, très différents du figaro, faut le dire ! Médiapart, c’est quand même autre chose !
    Je trouve que c’est une belle évolution en Belgique même si la question de la gpa restée en suspens est dommage.

    Le point de vue développé dans l’article de médiapart est super mais me semble complètement utopiste pour le moment. Malheureusement, beaucoup de personnes sont très réac’ en France (quand on voit les « manif’ pous tous » , ça fait peur !) et je crois que d’inclure tous les modèles familiaux (couple de trans par ex) va un peu loin.
    Même si je ne suis pas en désaccord sur le fond, que j’espère qu’on y viendra, ça me parait un peu rapide.
    Si on n’y va pas par étape, comme déjà, ouvrir les droits aux couples d’homos, je pense qu’on n’y arrivera pas. Mais on n’en est même pas là !

    • La force de la démarche Belge est d’avancer petits pas par petits pas, sans chercher à résoudre tout le problème (et les questions juridiques et légales derrières) en une seule fois. Notre système politique (grosso modo, une coalition hétéroclite plutôt qu’un parti au pouvoir) ainsi que la non-réactivité des Belges sur ces sujets facilitent grandement les choses aussi.

  2. Je pense bcp de choses… Et notamment que si il existe une telle différence entre la France et la Belgique c’est parce que la manière de penser, de réformer, d’avancer n’est pas la meme.
    Comme tu le dis si bien Biquette, la Belgique avance par petits pas… Sans régler parfois les conséquences juridiques. Resultat : on arrive à des situations aberrantes (la PMA est autorisée pour les femmes mais la co mère doit adopter son propre enfant au terme d’une procédure longue et peut être éprouvante (allo ???!!!), puis, quand on corrige cela, les mêmes droits ne sont pas accordés pour les hommes, ce qui est totalement discriminatoire.
    A l’inverse, la France se heurte à toutes ces questions juridiquement et éthiquement compliquées et controversées, et du coup, ne légifère pas et ne fait aucune avancée sur ce point, faute de consensus suffisant.
    Je ne sais pas ce qui est le mieux, mais c’est parce que je trouve choquant de faire des avancées sans régler les aspects juridiques qui sont essentiels dans la vie quotidienne. Sinon, je dirai qu’il vaut mieux avancer, plutôt que faire du surplace et sortir des projets de loi qui, au final, révolutionnent les mentalités et ne sont pas adoptés. Ou heurtent les personnes.
    Par exemple, si on prend la loi Weil en France sur l’avortement. C’était pas gagné d’avance et il a fallu au début faire voter le principe, avant de permettre la prise en charge par la sécurité sociale, par exemple (chose qui paraît si évidente aujourd’hui). Donc, oui, mieux vaut tout de même avancer que faire du surplace.
    Désolée d’avoir été si longue 🙂

    • J’aime les longs commentaires 🙂
      Tu as bien résumé la situation et les deux stratégies de nos pays, avec leurs forces et leurs (grosses) faiblesses.
      Comment ça se passe en France au niveau de la filiation pour les couples de femmes qui passent par la PMA à l’étranger?
      Bisous

      • Et bien, elles doivent etre mariées, puis elles peuvent alors adopter l’enfant de leur conjoint. Mais, pour une adoption pléniere, c’est a dire avec toutes les consequences juridiques que l’on peut attendre d’une adoption, il ne faut aucune filiation etablie a l’egard de l’autre parent biologique ou qu’il soit decedé ou qu’il se soit vu retirer l’autorité parentale.

Sois pas timide. Plus on est de fous, plus on rit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s