[GROSSESSE] Ambivalence

Celui avec le retour du Canada

15SA. Demain marquera le début de la 16è semaine de grossesse sur 40, didj’u que ça va vite. Le premier trimestre est derrière nous et avec lui bon nombre d’inquiétudes. Biquet et moi décomptons les jours jusqu’aux prochaines échographies, le 2 septembre d’abord avec le doc McGentil puis surtout la pré-morphologique du 19 septembre qui, nous l’espérons, écartera tout risque de malformation et de trisomie.

Depuis 2 semaines, la ligne « macaroni qui a avalé un petit pois » a fait son apparition. Je me suis même faite grillée par une collègue sur cette base. Je ne pensais pas que pour une première grossesse ça viendrait si vite. J’apprécie plutôt ma nouvelle silhouette, enviée chez les autres depuis si longtemps. Cerise sur le gâteau, elle ne s’accompagne jusqu’ici d’aucune prise de poids (merci les vomitos). J’avais quelques kilos d’avance donc aucune inquiétude sur le sujet. Si avec mes très proches et qui ont des enfants, sont enceintes ou trop jeunes je parle ouvertement de ma grossesse, je suis sur la réserve avec les autres. Je suis gênée d’annoncer mon état, je réalise souvent que sans y réfléchir je cache mon ventre qui s’arrondit avec un sac ou un vêtement porté à la main. Je redoute tant de blesser quelqu’un.

Ce week-end avait lieu le mariage de mon frère. Le repas avait été adapté pour moi et une chambre nous avait été réservée sur place afin que je puisse aller dormir dès que nécessaire (je suis toujours en mode moule échouée sur un comprimé de somnifère). Si j’apprécie beaucoup ces attentions à mon égard, je garde en tête que parmi les invités se cache peut-être un couple en mal d’enfant, une femme qui souffre des effets secondaires d’un traitement et qui elle aussi apprécierait de pouvoir se poser à l’abri des regards afin de se faire une injection ou de prendre une pause de cette fête où enfants et PB lui rappellent sa douleur. Les plans de table ayant été retravaillés je n’étais pas à la table de ma SB (renommée Suprême Bitch pour la cause) canadienne. Ça ne l’aura pas empêché de m’emm@rder une fois de plus. Il a fallu qu’elle mette dormir son mioche dans la seule chambre où ça lui avait été interdit (la nôtre), m’empêchant d’aller m’échouer avant son départ, passé minuit.

supremetouch

 

Ces derniers temps, la question de l’effet de la PMA sur nous a été posée quelques fois sur la blogo. Personnellement, je ne pense pas que la PMA nous change drastiquement. Par contre, je suis convaincue qu’elle nous ouvre les yeux sur le monde, qu’elle ajoute une paire de lunettes entre nous et les autres. Elle nous fait prendre conscience que les apparences peuvent être trompeuses, que la souffrance est souvent invisible et que l’herbe n’est pas nécessairement plus verte ailleurs.

« L’herbe est toujours plus verte chez les autres, jusqu’à ce qu’on découvre que c’est du gazon artificiel. » Jacques Salomé

 

grass greener

 

En ce jour si particulier, j’ai une pensée émue pour Zelda et Monpetitoeuf, à qui je souhaite de vivre des instants de pure magie. Pensées et cargaisons d’ondes positives pour MonPtitSeb et sa chérie, qui vivent des moments très difficiles. Merci à tous et à toutes pour vos tresses ❤  Qu’elles portent chance à tous ceux qui en auront besoin. La routourne DOIT tourner!

 

 

Publicités

34 réflexions sur “[GROSSESSE] Ambivalence

  1. Ce qui me frappe en te lisant, ma jolie, c’est cette gêne ou presque honte de porter la vie. Tu exprimes parfaitement ta peur de blesser une potentielle pmette. Mais n’oublies-tu pas de savourer ton bonheur? Tu n’as pas à culpabiliser de porter la vie !! Vous avez suffisamment attendus pour ne rien avoir à justifier sur la question !! C’est à chacun de gérer son chagrin face aux grossesses. Encore une fois, on est tous responsables de ce qu’on ressent. Personnellement, voir un ventre rond me permet de me projeter et de rêver un peu… Alors au nom de toutes celles qui sont encore sur le quai ou le port, arrête de culpabiliser et fais nous rêver !! PROFITE autant que peut se faire… Je t’envoie plein d’ondes positives pour les prochaines échéances qui, j’espère, lèveront définitivement vos craintes… Bisous.

    • Coucou July. Tu es la voix de la sagesse et ta réponse m’a fait beaucoup réfléchir. Je me rends compte que je profite, de plus en plus avec les vomitos qui s’éloignent, mais j’essaye de n’étaler mon bonheur que devant des gens que je suis certaine de ne pas blesser. Gros bisous ma belle ❤

  2. C’est beau ce que tu écris Biquette et ce que tu fais aussi : ne pas oublier qu’en effet derrière certains sourires peuvent se cacher des couple en mal d’enfant, ne pas oublier d’où tu viens, par ou tu es passée… Car dans mon entourage certaines ont eu comme un étrange lavage de cerveau.
    Je partage complètement ta métaphore pour la paire de lunette : la Pma nous change et elle nous apprend a aimer les choses simples, car c’est bien la que le bonheur se cache.
    Vivement l’écho du 2 septembre!!!!
    Prends bien soin de toi….

  3. Idem que julys. C’est bien de penser aux autres mais sans le crier à la 1ere personne croisée, autorises toi ce bonheur tant recherché. En tout cas tu as de la « chance », heureusement que je suis en congés car mon ventre se voit déjà bien, à meme pas 11sa! J’aurai été méga grillée au travail. Tu as acheté tes 1ers vetements de grossesse?

    • Merci Dame Lapin. J’ai beaucoup réfléchi suite à cet article et vos réponses. Je m’autorise à être heureuse mais je en l’étale pas en public. D’un côté je ne voudrais pas blesser quelqu’un et d’un autre, plus pragmatique, je pense que cette volonté de ne pas partager avec le monde fait partir de mon caractère introverti.
      A cause du mauvais timing (déclenchement naturel et médical en même temps), mon ovaire en a pris un coup et j’ai eu le ventre douloureux dès le début. J’ai racheté un carton de vêtements de maternité en deuxième main et j’ai assez vite porté les pantalons à la maison (au boulot c’était les « normaux » mais avec en appliquant la technique de l’élastique à cheveux pour les fermer). Depuis quelques semaines je me suis offerte quelques vêtements neufs. J’aime beaucoup esprit (mais en solde) et orchestra (pas les trucs gnangnans petits pieds toussa toussa). Et toi?
      Bisous

  4. Tu as le DROIT de profiter, vous avez le droit de ne penser qu’à vous et a votre nouveau bonheur, de temps en temps. Tu ne peux pas te reprocher d’être enfin enceinte même si d’autres ne le sont pas (encore).
    Biz!

  5. Je comprends cette drôle d’ambivalence que tu ressens. Effectivement je pense que la PMA nous rends plus sensible à l’autres et à sa douleur. Je le vois sur moi, je suis plus patiente quand on me pose des questions sur me temps que ça met pour être enceinte (même si souvent ces au moment de leur début d’attente, mais qui peut dire jusqu’à quand) plus à l’écoute des patientes inquiètes sur le début de grossesse et là où j’ai le plus change c’est quand je prends en charge une fausse-couche. Je suis beaucoup plus « coocounante » qu’avant, je me « cache » moins derrière mes chiffres.
    Mais profite tout de même de ton statut de femme enceinte. Je suis un peu comme Julys quand je vois un ventre rond après le petit pincement au cœur je le vois comme le but à atteindre, je me dis que peut être elle a galèrée aussi, et dans tout les cas j’y vois comme un joli signe.
    Le 2 septembre approche à grand pas… Plus que 8 dodos…

    • Merci pour ta gentille réponse et encore plus merci de cocooner et d’être à l’écoute de tes patientes. On sait à quel point c’est important de se sentir prises au sérieux et bien suivies quand on galère.
      Plus que 4 dodos 😀
      Bisous

  6. Je suis du même avis que July. Ton article est touchant Biquette. Savoure chaque moment de ta grossesse . Ne culpabilise pas car tu as droit de vivre pleinement ta grossesse. Perso avec beaucoup de recul, je me dis que l’espoir est toujours là . La roue tourne toujours . Bisous et vivement le 2. Bises

    • Je savoure mais je n’affiche que si je suis certaine que je ne blesserai personne. Avec le temps (et les kilos), j’imagine que je serai obligée tôt ou tard d’être plus ouverte sur ma grossesse.
      Gros bisous

  7. En fait je crois que tu es et resteras toujours ma PB préféré 🙂 Tu n’oublies pas, à l’air tellement gentille et attentionnée, et ne deviens pas « je ne sais quoi » en oubliant ton parcours PMA. Maintenant n’oublie pas aussi de penser à TOI, car tu le mérites 🙂 gros bisous

  8. On n’oublie pas, et l’art est de ne pas s’oublier avec…
    J’ai les mêmes réflexes : sac devant le ventre (alors qu’on voit rien), foulard autour du cou qui cache la poitrine gonflée et qui tombe jusqu’au ventre pour encore masquer, dire nada ou faire comprendre que ça n’a pas été simple face à un couple dont je ne connais le contexte, mais pour qui je m’interroge (et parfois on se plante, mais j’imagine que parfois non)… Mais en privé, en écrit, j’ose le dire… Peu à peu j’imagine que ça ira de mieux en mieux. Pleins de belles choses à vous ! des bises

    • Joliment dit 🙂
      Je partage entièrement ce que tu écris. Peu à peu, de toute façon, ça deviendra de plus en plus difficile à cacher j’imagine (ou alors faudra investir dans un graaaand sac).
      Bisous

  9. Moi je pense aussi souvent aux personnes qui peuvent être tristes en me voyant. Particulièrement dans les mariages ou les regroupements avec pas mal de personnes de nos âges, genre soirée avec amis où il y a des gens qu’on connait pas, du coup je cache comme je peux.
    Après, j’avoue, que même si j’y pense et que je m’en veux un peu d’un côté, dans la rue, dans la vie de tous les jours, je me cache pas. Je trouve mon ventre magnifique, j’ai envie de le montrer, je mets des vêtements près du corps… Une vraie PB. Mais bordal que c’est bon, et qu’est ce que j’aime ce ventre et ce qu’il représente, et j’en profite à fond! (Sans le crier et m’en vanter non plus hein, je fais que montrer comme c’est beau…)
    Bisous

    • Je me sens moins seule du coup 🙂 Je suis certaine que ton ventre est magnifique. J’imagine que bientôt je ne pourrai plus cacher le mien non plus. J’aimerais juste pouvoir afficher un petit signe qui montre à une éventuelle galérienne que je croiserais qu’elle doit garder espoir.
      Bisous

  10. Ca tombe bien que tu en parles parce que samedi je vais tester « piquouze(s) à un mariage 😀
    Une grande première. Faut penser à la glacière pour le trajet, ensuite au frigo dans la salle du vin d’honneur et ensuite au frigo de la salle de réception. Par chance deux infirmières feront parties des invités, et ma cousine s’est arrangée pour que l’une d’entre elles me pique. Je vais faire ça au début du vin d’honneur, avant que la dite infirmière ne soit pompette 😀 Par contre je ne sais pas encore dans quel recoin nous allons faire ça. Que d’organisation pour une piqûre !!!!!!
    Mariage auquel je vais revoir mes « pseudos soeurs » pas vues depuis plus d’un an, dont une, enceinte de près de 6 mois. Points noirs pour moi à ce mariage.

    Vivement les 2 et 19 pour les échos. Et tu sais bientôt, il va te falloir un gros manteau ou un gros sac pour dissimuler ton joli ventre arrondi 😉
    Plein de bisous Biquette

    • Je suis en colère contre cette roue qui n’est pas foutue de prendre la bonne direction. Je t’embrasse bien fort Zelda et b@rdel, ce miracle sera bientôt le vôtre, épicétou 🙂

Sois pas timide. Plus on est de fous, plus on rit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s