Droit du travail et PMA en Belgique: réponse de la sénatrice C. Defraigne

Suite à mon dernier article, chose promise, chose due, voici donc la réponse de la sénatrice Christine Defraigne quand à l’état d’avancement de son projet de loi visant à offrir une protection au travail pour les femmes en PMA. Pour rappel, il était question de cette proposition de loi dans cet article de BAMP. Y’avait une belle idée à la base mais c’est loin d’être gagné…  

Actuellement, il n’existe malheureusement pas de protection pour les femmes qui souhaitent commencer un traitement. C’est pour cette raison que j’ai déposé cette proposition de loi. Cette dernière a été envoyée en commission des affaires sociales mais n’a pas encore été analysée. Malheureusement, le débat n’est pas pour le moment d’actualité. Cette proposition a été analysée par la Ministre en même temps que d’autres propositions relatives aux congés thématiques. Pour l’instant, il a été décidé que cette proposition n’était pas une priorité.

priorité

Publicités

17 réflexions sur “Droit du travail et PMA en Belgique: réponse de la sénatrice C. Defraigne

  1. PMA, adoption, homoparentalité, célibat, amour, tout ça n’est pas la priorité. Mais ce qu’on oublie en reléguant tous ces sujets au 2nd (voir 3, 4 ou 18ème) rang, c’est qu’il y a des milliers de gens derrière ces mots, et qu’ils souffrent au plus profond de leur être.

    • En Belgique je pense qu’on a la chance d’être plus avancés sur certains de ces points (homoparentalité, ouverture de la PMA aux personnes seules et aux couples gays) mais il reste encore beaucoup de chemin à faire. Peut-être pour nos enfants? ou nos petits enfants? Bisous Nounette

  2. « Pas une priorité » !!! grrrr les lois c’est vraiment du grand n’importe quoi ! ils ont cas tous y passer par la PMA pour voir a quel point on souffre, et voir si ce n’est pas une priorité …..

    • ça ne m’étonnerait pas qu’à la base de ce projet de loi se trouve une personne ayant vécu ces difficultés car les autres ne réalisent pas la difficulté du parcours. Maintenant, le plus dur reste de vendre ce projet à des personnes qui ne comprennent pas et nous estiment déjà chanceux de pouvoir recourir à la PMA…

  3. De mon côté, licenciement éco en Janvier… 5 ans et demi de boîte, je n’avais pas le plus gros salaire, mais j’ai quand même été licencié… Celà aurait-il un rapport avec le fait que ma responsable était au courant que j’étais suivi en PMA, il n’y a qu’un pas. Malheureusement, je n’ai rien pour le prouver, mais bon… Parfois, il vaut mieux rien dire sur notre situation… et annoncer les choses en temps et en heures.

    • C’est dur… Difficile de trouver le bon compromis afin de gérer les absences fréquentes tout en ne se mettant pas en danger. Une loi protectrice est vraiment un must!
      J’espère que tu as depuis pu retrouver un emploi qui te rend heureuse.
      Bisous

  4. Pingback: À mes copinautes belges | La ligne rose

Sois pas timide. Plus on est de fous, plus on rit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s