Prises de tête & co.

Celui où on tournait en rond

C23, IAC1, DPO12 (13 jours post-IAC) : TG (10iu) négatif

fou

Spéciale dédicace à Madame hiberne

 

Prise de tête number 1 

Bon, ok, même si un faux négatif est encore possible, tout ça sent bien le vautrage d’IAC1. Pan dans les dents mais la vie continue, nouveaux cycle nouvel espoir et surtout vive les vacances. Tout ça aurait pu être simple mais non, le dieu du timing est contre nous.

A priori, J1 devrait arriver demain. Sauf que… utrodégueuquienplusfaitch@er. En gros, si J1 est retardé de plus de 3 jours, nous devrons choisir entre faire l’IAC2 ou partir en vacances (j’te rassure, ce serait l’option 2 mais la perspective de passer un cycle alors qu’on vient de commencer et que les grandes vacances approchent ne m’enchante guère). J’ai donc téléphoné à la hotline de mon centre pour demander quand stopper l’utrodégueu : « quand vous aurez vos règles ». Sauf que l’utrodégueu a pour fâcheux effet secondaire de retarder ou même de bloquer les dites règles. Tu la vois la couille là ? Alors, me fourrer aux hormones pour la bonne cause, je veux bien mais bon, ici, ça sent quand même la cause perdue. Avec la dame, nous avons donc mis au point une solution intermédiaire : si J1 ne s’est pas pointé mercredi, je fais la pds et forcément si elle est négative j’arrête les hormones et je croise très très fort pour que J1 coopère. Si sur un malentendu elle était positive, champagne champony ! Moi qui voulais éviter d’avoir jamais à faire une pds négative, ça sent le bon foirage.

 

Prise de tête number 2

Cette prise de tête ne date pas d’hier. En fait, elle date de notre dernier rdv avec le doc, celui où nous avons décidé de lancer IAC1. Elle explique très fort mes hésitations et ma culpabilité au début d’IAC1.

why

Lors de ce rdv, Biquet et moi avons eu l’impression que le doc nous « donnait » cette IAC1 histoire de me lancer un os à ronger plutôt que par conviction médicale. Pour lui, les soucis que nous avons chacun de notre côté (cycles courts, endo et spermo limite) n’empêchent pas une grossesse. Lui il a l’air d’y croire au bébé couette. Voilà pourquoi j’ai ce sentiment de non-légitimité vis-à-vis de cette IAC, voilà pourquoi j’ai l’impression de gaspiller inutilement mon capital PMA (6IAC et 6 FIV sur toute la vie en Belgique).

Ok, sauf que… en théorie, tout serait ok. En pratique cependant, on peut dire que soit nous sommes vraiment très très poisseux, soit y’a encore une couille (c’est la deuxième mais c’est normal paraît que ça va par pair ces choses-là) quelque part. On lui fait confiance au doc mais on a l’impression que lui ne nous fait pas confiance. Pourtant, cycles réguliers et tests d’ovulation à l’appui, nous pouvons lui assurer que parmi les 23 cycles d’essai, 20 (on enlève celui de la cœlio, 1 où biquet était en vacances et 1 où j’étais malade) étaient des vrais essais avec câlins pile-poil au bon moment.

Les questions sont donc :

  1. Si tout va bien pourquoi rien ne va ?
  2. Dans quelle case nous classe-t-il : « infertilité inexpliquée » (mais dans ce cas-là, les IAC seraient légitimes, non ?) ou « fertiles impatients » (ce qui nous ramène à la question 1) ?
  3. Que nous conseille-t-il de faire et surtout POURQUOI ??

On abordera le sujet avec lui lors du prochain rdv. On l’aime bien le doc McGentil et on lui fait confiance. On est bien conscient que même en l’absence de souci on est loin des 100% de réussite par cycle, au naturel ou en IAC. On a cependant besoin de comprendre, de savoir où on va et pourquoi et surtout d’être convaincu que ce que nous faisons est justifié et qu’il est avec nous.

 

 

Publicités

61 réflexions sur “Prises de tête & co.

  1. Je ne pense pas qu’au bout de 2 ans d’essai tu sois classée dans les fertiles impatients ma belle. Si tu le sens pas ce doc, tu n’as pas possibilité d’aller voir ailleurs, surtout si l’IAC 2 est un chouilla repoussée? En tout cas, au dernier essai, je n’avais « que » 1 utro matin, 1 utro soir et les rrr sont arrivées comme prévues (enfin…) malgré ça. On garde un tit espoir pour la pds. bisous

  2. Désolée pour ce négatif, j’ai tendance à dire qu’a 12 jours DPO un TG est fiable quand même… Et si c’était moi j’arrêterai direct l’utro pour pas faire tarder le prochain cycle. Car au PIRE des cas que je te souhaite : c’est positif mercredi hop tu te refourres un ovule là dedans et roule Raoul ! (j’étais pas sous progestérone lors de mon cycle positif, j’ai eu qq spottings donc commencé les ovules dès le TG et hop finish les spottings donc commencer la progestérone tardivement n’empêche rien !)
    Sinon merci pour la dédicace, j’ai choisi une image différente ce matin dans mon article mais j’aurais pu mettre exactement la même !!
    Pour la prise de tête 2 heu quand même sont mimis les docs qui croient qu’on n’a pas de problème même quand ça marche pas, c’est facile la life avec eux. Perso ce discours là ne passerait pas, si ça marche pas y a qqch qui bloque ! Quoi malheureusement aujourd’hui ils savent pas toujours dire mais « la faute à pas de chance » j’y crois moyen.
    Bises Biquette !

    • Ouaip, c’est ce que j’avais en tête lorsque j’ai téléphoné au centre mais la dame m’a dit que si je faisais ça je prenais un risque si grossesse il y a (mes cycles ne font que 25 jours).
      En en discutant, on s’est rendu compte avec Biquet que nous ne savions pas vraiment ce que pensait réellement le doc de notre situation. On a cette impression de lui avoir « forcé la main » mais peut-être n’est-ce pas justifié. On clarifiera ça au prochain rdv.
      Gros bisous. Bears power 😎

  3. J’ai eu exactement les mêmes questions: sommes nous des impatients « capricieux »? La réponse est NON! Après 2 ans d’essais, 23 J1 et la tristesse qui va avec, le monde entier autour de toi qui forme sa famille, non Biquette je crois que vous n’avez pas (eu) d’autre choix. On n’y va pas par plaisir en PMA… Et puis les médecins, parfois ils donnent des placebos pour faire plaisir (se débarasser?) de certains patients exigeants, mais jamais ils se lanceraient sans raison dans une procédure longue d’IAC avec tout ce que cela implique… J’espère toujours un big + retardé et des supers vacances! La bise,

    • Je me sens moins seule pour le coup 🙂 Un « caprice », c’est vraiment le mot que je crains.

      On fait des IAC sans stim donc c’est plutôt léger en réalité (1 contrôle à J11, la piqûre de déclenchement puis l’insémination 36h + tard).

      Il faut vraiment qu’on mette les choses au clair avec le doc. ça nous permettra à Biquet et moi de partir en vacances en toute zenitude.

      Gros bisous.

  4. Rha la vache, ces questions qui tournent en boucle c’est re-lou ! Comment trouver la bonne réponse? Comment arrêter de se poser toutes ces questions !!! Je suis assez d’accord avec Madame Hiberne (ok je suis totalement illégitime médicalement mais après tout, si c’est positif, ça n’aura fait que 2 jours sans utrodégueu…). Après, difficile d’avoir la bonne réponse mais au bout de 2 ans, on ne peut pas parler d’impatience simplement ! Il faut que vous sentiez les choses, et avec le doc et dans la technique de prise en charge. A mon sens (encore une fois en toute illégitimité) il ne faut pas que vous renonciez à ces vacances, ça va te/vous faire un bien fou. Je pense fort à toi, bisous

    • Je ne sais pas s’il y a une bonne réponse mais discuter des questions avec le doc sera déjà un premier pas. j’ai arrêté l’utrotruc finalement (et je ne regrette pas puisque le TG est toujours – à DPO13). J’attends J1 avec grande impatience afin de pouvoir vite partir au soleil.
      Gros bisous.

  5. Alors:
    -moi avec l’utrodegueu, les rrrrr n’arrivent que quand je le stoppe. Et je le stoppais après les pds négatives de 16dpo.
    – un tg faux négatif est encore possible, même si il ne faut pas se faire trop de films avouons-le, parce que bcp de filles ont parfois des tout petits taux à 14dpo.
    – nous notre infertilité reste inexpliquée et pourtant ca n’a marché qu’après 1 fiv et 6yacks! Donc c’est pas parce que ces inexpliqué qu’il n’y a pas de problèmes hein! Donc non, c’est sûrement pas un caprice, moi je ne regrette pas de m’être lancée en pma parce que sinon j’attendrai encore! Il peut y avoir des problèmes de fécondations par exemple, moi je pense que pour nous était le cas, genre le zozo qui n’arrive pas à féconder l’ovule car trop dur ou ce genre de chose. Et ça, ça se résous qu’en fiv, on peut pas le savoir avant.
    L’infertilité inexpliquée c’est un peu quitte ou double, parce que comme on n’identifie pas le problème, ben on peut pas vraiment donner de solutions.
    Bref, des bisous.

    • J1 arrivaient cb de jours après l’arrêt de l’utro? J’ai finalement arrêté hier. J’espère que J1 arrivera dans les temps. Je suis prête à l’accueillir. Je pense qu’on a besoin de savoir que le doc nous voit comme une infertilité inexpliquéee (ou mal expliquée par les petits soucis) et pas comme un couple capricieux et impatient. On en discute avec lui bientôt (à J10 ou 11).
      Bisous

      • Ça arrivait 3 ou 4 jours après l’arrêt de l’utro, les rrrrr.
        Moi aussi je m’en sentais un peu capricieuse au début. Mais après deux ou trois yacks foirés, je me suis sentie plus légitime, et je me suis dit, ça y est les gens comprennent qu’il y a quand même un soucis réel, même si on sait pas ce que c’est vraiment.
        Bisous

        • Merci. J’espère qu’elles daigneront se grouiller un peu. C’est fou quand même ce sentiment de non légitimité qui nous ronge. Un bébé (en moins de 10 ans tant qu’à faire…), c’est trop demander??? Pfff… cet échec est en train de me frapper de plein fouet. Vivement la suite et les vacances.
          Bisous

  6. En effet, il faudrait qu’il se positionne et vous donne au moins une ébauche de réponse.
    Parce qu’être une fertile à l’infertilité inexpliquée… c’est quand même pas clair!

    Désolée vraiment pour le test 😦

  7. T’as raison Biquette, c’est légitime de vouloir avancer. Prend les choses en main (sur ce que tu peux, c’est à dire malheureusement pas grand chose…) pour ne rien regretter. S’il faut, même sans changer de médecin au final, un deuxième avis peut éventuellement vous éclairer un peu ?
    Désolée pour ce TG- Biquette, je croise pour la suite. Des bises des bises !

    • Merci. Avant d’aller voir ailleurs, on veut prendre le temps de discuter de nos inquiétudes avec le doc. Si ça se trouve, il était juste dans un mauvais jour ou revenait de vacances, comme suggéré par Dame Lapin.
      Bisous

  8. Hello Biquette!
    Plusieurs semaines que je te lis et je me lance enfin à gribouiller quelque chose. En fait (comme pour beaucoup) j’ai vraiment l’impression que tout ce que tu écris c’est exactement ce qui se passe pour moi aussi!
    A la seule différence du nombre de cycle d’essai (C14) pour moi. Mais pareil pour l’endo, pareil pour le spermo, pareil pour les test ovu à l’appui sur TOUS les cycles et câlin dans le timing mais jamais vu un TG+ de ma vie. Pareil pour la IAC1 (le mois dernier pour moi), le TG faux positif fait à 8dpo juste pour voir « deux traits » au moins une fois lol! Refait à 10dpo pour être sûr d’avoir éliminé la piq piq! L’envi d’arrêter l’utrodégueux rapido pour pas perdre de temps car peu d’espoir dans ma tête. Perso je l’ai arrêté à 14dpo après un test nég et les règles sont arrivées 3 jours après comme prévue. Et et et pareil pour les vacances qui approche et la big poisse que j’ai car mes douloureuses vilaines tombent pile cette semaine là. Donc reprise de lulu pour éviter de gâcher notre semaine en amoureux loin de tout ce bazar. Bref on se pose une quantité de question dans ces parcours c’est dingues alors courage et vive les vacances.Merci pour tes articles tu arrive à mettre des mots sur tout ce qu »on ressent ça fait du bien! Je croise les doigts pour toi 🙂

    • Coucou. Bienvenue par chez moi 🙂 Tu as eu une double ligne à 8 dpo? (moi pas) Merci à toi pour ton commentaire. Qu’on soit lectrice de l’ombre, bloggueuse ou les deux, c’est salvateur de savoir qu’on est pas seule à se poser toutes ces questions.
      Gros bisous. Passe de bonnes vacances. Vous allez où?

      • Oui je travail en labo et j’avais récup un test très sensible donc il avait détecté les restes d’Ovitrelle. C’est vrai ça fait du bien. As-tu des douleurs à cause de ton endométriose? Moi je n’en avais pas lorqu’on me l’a dépisté (il y a 6mois) et maintenant oui alors je me pose beaucoup de questions. Si je me sens mieux niveau psycho on retournera en PMA en juillet je pense sinon septembre car la gygy dit qu’il ne faut pas que l’endo prenne le dessus… Nous partons en Crête dans 15j 🙂 Et toi??? En tout cas je vous souhaite de pleinement profiter et de décompresser à fond car on en a trop besoin dans ces parcours difficiles!

        • La prochaine fois, je pense que je ferais un test encore plus tôt afin de voir à quoi ressemble cette fameuse ligne rose 😎
          J’ai été opérée pour mon endo il y a 3 mois. J’ai encore quelques douleurs post-op (le doc m’a dit qu’ils avaient dû creuser) mais autrement l’opération a bien diminué les douleurs menstruelles. Même si ça n’étais pas la solution à notre infertilité, l’opération a amélioré ma qualité de vie.
          Nous partons à la côté d’Azur. Soleeeeeiiiiiiilllll!! 🙂
          Bisous

  9. Coucou Biquette, je suis d’accord avec les filles et aussi avec Dame Lapin. Ta PMA est tout à fait justifiée!! si tu ne sens pas ton doc, essaie de changer. Les essais sont précieux, d’autant plus en Belgique où le nombre de tentatives est très limité. S’il y a encore des choses à expliquer, pourquoi ne poussez-vous pas les analyses?
    Les IAC aident bien en première approche, surtout pour les problèmes de glaire, mais comme tu le dis si bien, les résultats ne sont pas incroyables statistiquement…
    Je suis désolée pour le TG -, en effet ce n’est pas bon signe. Bon. M*erde QUOI. Allez, je t’embrasse tout fort

    • Merci. Pour le doc, on va d’abord en parler en toute transparence avec lui. Jusqu’ici on le sentait très bien donc on a envie de poursuivre avec lui. Pousser les analyses, oui, mais vers où? Je pense qu’on a simplement besoin de savoir qu’il nous considère autrement que comme un couple qui fait un caprice.
      Bisous. M@rde à toi!!

      • Merci ma belle, j’attends le verdict, totalement angoissée. Pfiou. Tu vois j’ai un problème très identifié: je n’ovule pas. Cependant, le fait de déclencher une ovulation ne marche pas à coup sûr: on avait mis du temps pour ma fille et cette fois c’est bien pire. Les ovocytes stimulés ne sont pas d’aussi bonne qualité, ce qui peut expliquer. Nous avions quand même fait chacun un bilan complet malgré mon problème identifié avant de démarrer les IAC. Je pourrais te donner ça en détails si ça t’intéresse mais de mémoire:
        – pour moi: bilan hormonal complet (oestradiol, progestérone, LH, FSH, thyroïde, AMH etc) + vit D + fer + marqueurs cancéreux (avant la FIV le flip!!!) + bilan sanguin et bien sûr les sérologies obligatoires telles que le VIH ou le chlamydia mais aussi le cytomégalovirus, toxoplasmose, varicelle etc. En examens j’avais fait l’hystérosalpingographie, une hystéroscopie, un IRM du cerveau (et aussi un caryotype et un test LH RH) quand j’étais ado. Et bien sûr une analyse d’urines. Je dois en oublier !
        – mon mari: spermogramme, spermocytogramme, test de migration survie à l’AMP, étude de la fragmentation de l’ADN, étude de la décondensation de la chromatine, spermocutlure et les sérologies obligatoires.
        voili voulou, j’espère que ça t’aidera !

        • Merci. De mon côté, j’ai eu tout sauf l’amh et le compte de follicules antraux à J3.
          Mon homme a eu les 2 spermogrammes + les sérologies. D’un côté, ça fait beaucoup, mais de l’autre en l’absence de réponse claire, ça paraît si peu…
          Gros bisous.
          (et 🙂 🙂 🙂 🙂 )

  10. Je pense que les réponses évasives et parfois contradictoires des Docs sont dues à leur propre incertitude. On a trouvé de l’endometriose : c’est déjà une cause à l’infertilité mais c’est probablement pas la seule. Moi on m’a laissé 6 cycle naturels avant de tenter une IAC et tu connais la suite. Alors non tu n’es pas une fertile imptatiente mais rien ne dit non plus qu’un bébé couette est définitivement impossible. Quand à l’autre prise de tête : pars en vacances, ça te fera du bien et le cycle suivant sera d’autant meilleur (j’ai une copine qui est partie en vacances… non je déconne) 😉

    • J’aimerais bien que cette incertitude soit dite clairement plutôt que d’entendre qu’une grossesse est possible. Parce que oui, j’en suis convaincue que c’est probablement possible mais en combien de temps? Le temps passe et notre rêve de famille (3 enfants) s’éloigne petit à petit.
      Bisous

  11. Fertile à linfertilité inexpliquée c’est que que je suis selon mon centre.. La bonne blague.. Ben oui, puisque l’on a eu deux minis accroches, c’est que ça marche.. Vu que y’a rien qui cloche chez nous.. Mouais..
    Sinon je serai du même avis que madame hiberne, arrêt de la progestérone, pour faire avance le schlimblick… Quitte à reprendre au besoin..

  12. Concernant les explications, je te souhaite d’avoir quelques pistes très vite. Dans mon cas, je suis passée d’explications à absence d’explications, de quoi capoter un peu… En tout cas, désolée pour ce négatif, à bas l’utrodégueu et vive les vacances !!! Bisous.

  13. Je suis désolée pour ce TG négatif de mârde… J’ai envie de te dire que les 10ui ne sont pas hyper fiables mais comme je n’ai pas pu les tester sur le bon cycle, je ne sais pas trop… Pour la PMA franchement vous êtes loin d’être des impatients capricieux, deux ans ça fait vraiment long, et beaucoup de centres acceptent dès 1 an à 1 an et demi d’essai, alors bon… Quand sera le prochain rdv? J’espère que vous aurez les réponses à vos questions et en attendant je pense bien fort à toi, à vous 🙂 grosses bises

  14. fais chier….pour les vacances: pourquoi tu fais pas une pds demain comme ça tu seras fixée..moi j’ai jamais mes rrr si j’arrete pas utrodegeu hein! elles arrivent en general 4-5j apres l’arret (mais j’en prend sans doute 2 fois plus que toi cad 6/Jours vu mes problemes d’immunité)

  15. Je suis bien triste que cette iac n’ai pas fonctionné. C’est dur.
    Et ne te met pas en tête que c’est illégitime, ici le mal éxpliqué vient de sortir après avoir été en expliqué durant 2 ans. Eh bien, le discours a été « pour les infertilités mal expliquées, on passe ne iac ». Donc tu es en iac à grandes raisons. Et si tu ne sens pas le doc’, change. Vraiment.
    Bisous et énorme courage pour les jours à venir
    (PS : j’ai toujours arrêté l’utro dès que je sentais que c’était pas bon…)

  16. Après quasiment deux ans, l’entrée en PMA n’est clairement pas un caprice. Si tu a peur que ce soit ce que ton doc pense, essaye peut-être de prendre rendez-vous dans un autre centre pour voir ce qu’on te propose ailleurs. Ca n’engage à rien.
    Pour l’utrogestan, moi j’avais pu arrêter à 12 DPO, dès la prise de sang négative. Dans mon centre bruxellois, la prise de sang est automatique à 12 DPO.
    En tout cas, ne te prive pas de vacance, je suis sûre qu’au final tu le regretterais. Une escapade vous permettra de recharger les batteries et de commencer le cycle suivant avec le plein d’énergie !

  17. De ma petite expérience, j’ai retenu qu’il ne faut pas hésiter à changer de médecin si tu peux. Apparemment, c’est fréquent, y compris au sein de la même clinique, car il faut que le courant passe et être en confiance. Prendre un deuxième avis ne t’engage à rien et vous permettra sûrement d’être plus au clair et plus serein.
    Moi j’ai changé de médecin et je ne regrette pas pour le moment.

    • Merci. Jusqu’ici, on le sentait très bien le doc donc on préfère mettre les choses à plat avec lui. Si notre impression de n’être pas pris au sérieux se confirme, on n’hésitera pas à changer mais on préfère de loin tenter de discuter d’abord.
      Gros bisous.

  18. Désolée pour ce négatif, mais ce n’est pas encore définitif…
    Je ne vais pas te rassurer, J1 a débarqué pour moi 5 jours après l’arrêt de l’utro-crado (j’étais à 800 mg/jour), mais je suis toujours un peu longue…
    Et sinon, après 2 ans d’essais, tu as ta place en PMA, il ne faut pas en douter!! Chez nous aussi, c’était inexpliqué au début mais plus on avance plus il y a des choses qui font « tiquer » les docs, et finalement ce n’est pas totalement inexpliqué… J’ai l’impression que des fois ils n’ont pas des réponses claires, mais c’est qu’ils ne savent pas vraiment non plus…
    Courage, et gros bisous.
    PS : Pars en vacances!!!!!!

  19. Mince ce négatif… Ma Biquette, vous avez vraiment besoin de discuter avec ton gygy. Tu sais il est sûrement possible qu’une grossesse arrive naturellement ou avec un stim simple… Mais QUAND ?
    Un jour que ma gygy me disait que finalement ca n’allait pas si mal pour nous d’après les examens, je lui ai demandé pourquoi on faisait des IAC et des FIV. Et elle m’a dit clairement qu’on pouvait bien attendre 10 ans sans qu’une grossesse arrive. Alors tu as sûrement assez attendu, peut être que ton gygy te l’exprime pas clairement, mais c’est surement temps de commencer à donner un plus gros coup de pouce…
    J’espère que ton prochain rdv vous aidera à y voir plus clair.
    Bisous.

    • It’s life… (and life sucks)
      C’est exactemment ce truc du quand qui me chiffonne. Si on pouvait m’assurer que je tomberais enceinte naturellement disons en 2014, je signe. Mais là, je n’en vois pas la fin.
      Gros bisous.

  20. Cette histoire de ne pas faire l’AMH parce que ta mère n’était pas une ménopausée précoce, m’a fait réagir… Heureusement que mon gynécologue m’a prescrit l’AMH pour mon 1er bilan sanguin sinon mon insuffisance ovarienne n’aurait jamais été détectée. Ma mère a été ménopausée à un âge normal et mes autres taux étaient bons… Sachant que tu es limitée sur le nombre d’IAC et de FIV, la moindre des choses c’est de te faire TOUS les examens.

  21. J’attends de voir le résultat de ta pds, car pour moi il reste de l’espoir. La biologiste qui m’avait fait la deuxième pds m’avait expliqué que le beta hcg pouvait mettre vraiment du temps avant d’apparaître dans les urines, et c’est ce qui m’était arrivé alors je garde espoir pour toi.
    En ce qui concerne les IAC, je ne pense pas que le doc vous ferait passer ce genre de tentatives coûteuses pour vous faire plaisir, mais c’est vrai que c’est bien de faire le point avec lui. Je ne sais pas si tu as lu le bouquin « un gps pour la cigogne », mais c’est l’histoire d’un couple dont l’infertilité est inexpliquée et puis au final, après les IAC et une FIV foireuse, la fiv bis leur apporte l’explication de leur infertilité : la biologiste leur explique que soit l’ovule a une coque trop dure, soit les spermatozoïdes n’ont pas tous l’enzyme nécessaire pour percer l’ovule. Ils n’avaient obtenu qu’un seul embryon en tout (si je me rappelle bien) et aujourd’hui ils ont leur bébé dans les bras après plus de 9 ans de combat. Et pourtant, au début tout le monde leur disait que tout allait bien, qu’il fallait être PATIENTS^^
    Alors attention, moi je dis pas que ça y est, vous avez forcément LE problème d’ovule trop dur ou quoi, mais c’est un exemple qui montre que quand on se penche vraiment sur la question et qu’on cherche, on finit souvent par trouver ce qui clochait, et l’infertilité inexpliquée ne l’est plus.

    En tous les cas, si vous ne vous sentez pas en confiance, prenez un second avis pour ne rien regretter et être sûrs de vos choix. L’important c’est vous, pas ce que se dira votre doc si vous décidez de vous casser de son centre.
    Gros bisous ma Biquette

    • Vu les douleurs qui arrivent j’espère ne pas devoir faire la pds. Je veux mettre cet échec derrière nous au plus vite.
      Sur ton conseil, je viens d’acheter « un gps pour la cigogne » qui est enfin disponible en version numérique. J’ai lu les premiers chapitres et effectivement, ça fait pas mal de similarités… Merci pour ce bon conseil lecture.
      Gros bisous.

  22. Je ne vais pas essayer d’interpréter ton TG : je ne peux pas te dire « c’est foutu » ni « ce n’est peut-être pas foutu ». Je pense que tu dois vraiment avoir ta pds. Je crois en revanche que tu as eu raison d’arrêter l’utrodégueu. Si jamais c’est positif tu pourras reprendre aussitôt, sans grande incidence il me semble. Mais au moins si c’est négatif ton J1 ne devrait pas tarder (j’ai eu mes règles 2 jours après l’arrêt en janvier).
    Je comprends ton état d’esprit, on se prend des fois la tête pour moins que ça. Je rejoins aussi plusieurs autres blogueuses : n’hésite pas à prendre l’avis d’un autre gynéco si tu as des doutes. C’est déjà tellement dur d’être en AMP, je crois qu’il est primordial d’avoir confiance en son médecin, de le comprendre et de sentir qu’il tente de nous comprendre.
    Bon courage Biquette…

    • Merci. Au vu des douleurs et sentiment trop bien connu « d’utérus qui fond » J1 ne devrait pas tarder à arriver (en l’absence de l’utro, ça aurait été ce soir). J’espère ne pas devoir faire la pds car je sais ce qu’elle me dira.
      Pour le doc, je pense qu’on va commencer par une discussion en toute transparence. On verra ce que ça donne à partir de là…
      Gros bisous.

  23. Moi-même, j’ai du mal à me positionner vis-à-vis des médecins, c’est pas toujours facile.

    ça donne pas trop envie hein, les histoires de progestérone…. On est obligées ? ^^

    • Je pense qu’eux-même ne savent pas toujours comment se positionner vis-à-vis de nous. Avant l’ère internet, ils étaient quasi les seuls détenteurs d’info alors que maintenant ils se retrouvent face à des patientes de mieux en mieux (trop?) informées. C’est un changement radical j’imagine.
      La progestérone, c’est pas toujours obligatoire dans mon centre. Si j’avais eu des cycles plus longs naturellement, je n’aurais pas eu à en prendre.
      Bisous

Sois pas timide. Plus on est de fous, plus on rit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s