Les autres (aucune annonce dans cet article, c’est déjà ça)

Celui où Biquette était la fautive

Les fêtes de fin d’année sont toujours l’occasion de nombreuses réunions de familles et entre amis. Les Biquets n’y ont pas échappé. Ces rassemblements ont été émaillés de fous rires, de chouettes discussions, d’une belle rencontre et de quelques larmes.

Les Biquets passaient cette année le nouvel an avec un couple d’amis, en mal d’enfants, comme eux. On ne prend pas le risque d’une annonce en cette fin d’année. Ce couple commence « les tests » dans quelques semaines. Discussion entre les 2 hommes durant cette soirée:

  • Biquet: Plein d’hommes qui fument sont aussi papas.
  • Invité: Moi, sauf si le doc me dit que c’est à cause de la cigarette que ça ne marche pas, je ne vois pas l’intérêt d’arrêter.

Biquette explique la théorie de la fertilité de couple de son professeur McGentil. C’est peine perdue. Pour eux, il y a toujours un fautif. Aucun intérêt de faire un effort si on n’est pas le fautif.^Pas de nuance de gros chez ces deux là…

Durant cette soirée, Biquette découvrira que Biquet a une fois de plus re-re-re-re-(…)-recommencé à fumer. Ben oui, c’est elle la fautive… S’en suivront 1h de larmes, cachée dans la chaufferie.

Conclusion des hommes: Biquette est vraiment trop émotive. Elle prend les choses trop à cœur. Elle doit arrêter d’y penser (!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!).

La fin de soirée s’est mieux passée et il y eut même quelques rires. Grosse discussion mouvementée le lendemain avec Biquet. Pour le moment, on n’en parle plus (= la tecnhique de l’autruche) mais Biquette espère secrètement et naïvement que le doc saura convaincre Biquet.

 

Soirée avec la famille de Biquet (juste les frères et sœurs). Rien de particulier durant cette soirée si ce n’est un mail d’une belle-sœur le lendemain qui s’inquiète car elle a l’impression que Biquette ne va pas bien et/ou leur en veut. La fin de thèse est à nouveau une excuse toute trouvée. Il reste quelques mois pour imaginer l’excuse suivante. Petit moment de panique pour Biquette. Et si sa belle-sœur avait découvert le blog?

Soirée avec les frères et sœurs de Biquette. Petite soeur nous présente son nouvel homme. Une très belle rencontre. C’est un keeper celui-là!! L’épouse de grand frère veut reprendre des études. Ils remettent donc le projet bébé à dans plus de 3 ans. Biquette a envie de leur dire qu’à son âge (elle a 30 ans), c’est peut-être un peu risqué de trop attendre, surtout qu’ils rêvent d’une famille nombreuse. Elle en parlera peut-être à son frère, mais pas tout de suite. Au final, une excellente soirée. Une parenthèse de bonheur dans sa vie pas toujours toute rose.

 

 

 

Publicités

27 réflexions sur “Les autres (aucune annonce dans cet article, c’est déjà ça)

  1. Le coup d’arrêter d’y penser… Tellement facile à dire et si difficile à faire !! Compliquée ma Biquette cette histoire de cigarette, même si ça rime, ça prend la tête. Il faut essayer de comprendre Biquet, qui doit lui aussi y mettre du sien, et ça ne doit pas être si simple pour lui non plus. Courage ma Biquette, dis toi que tu as la chance de l’avoir ton homme, et qu’il a des défauts, mais que c’est ton z’amoureux et futur papa c’est sûr !

    • Ben oui. Mais Biquet, sur ce coup-là, il se la joue totalement autruche. Il se dit que post-opération je récupérerai une fertilité de superF et que donc à quoi bon faire des efforts de son côté… Gros bisous à toi.

        • Lol. Ouaip… On a eu une discussion sérieuse cet aprem et il m’a avoué qu’il avait beaucoup de mal à appréhender tout ça et surtout ce que je pouvais ressentir face à la situation que nous vivons. Il s’est confié à une personne qui l’aide dans l’ombre depuis quelques semaines: ma maman(!!!). Je n’en avais aucune idée. Il va lui parler de la cigarette. Il ne lui avait pas encore avoué ce « détail ».

          • C’est sûr que ça doit être très difficile pour un homme (aussi). C’est bien qu’il en parle, il ne faut pas tout garder pour soi, c’est le meilleur moyen que ça explose. Restez souder et amoureux surtout, c’est votre force.

            • 🙂 Merci. Tu as entièrement raison. Nous devons rester soudés face aux évènements. Nous appréhendons tous les deux les choses de façon très différente et c’est ce qui fait notre plus grande force mais aussi notre plus grande faiblesse.
              Gros bisous à toi!

  2. Et biquet il veut pas te soutenir? Tu te piques pour avoir votre enfant, il peut pas faire qq chose lui aussi? Et il fera comment quand tu seras enceinte? Il fumera tjrs? Idem devant votre petit? Sinon tu meux tjrs lui acheter the golden holocaust qui explique en quoi fumer c’est vilain et les vices des lobyistes de la cigarette (effrayant.). 😉 bon courage en tt cas. Des bisous

    • Biquet, il est en mode tête dans le sable. Il se dit même que si on attends quelque années, ça ira probablement mieux (!!!). On avait acheté ensemble de livre d’Alen Carr mais il l’a perdu en moins de 24h.
      Je me pique pas (encore?) mais j’ai passé 45 minutes dans un IRM avec la vessie prête à exploser. ça doit compter pour qqchose ça, non? (je ferai le récit de cette aventure IRM lorsque j’aurai les résultats)
      Gros bisous

        • Mieux dans le sens où je ne serai plus infertile (tu sais, la thèse, tout ça tout ça qui occupe la tête et empêche de faire des enfants)…
          Il ne fume pas beaucoup et c’est son excuse pour se convaincre que ce n’est pas mauvais pour sa santé.
          Dans les prochains articles du blog, ce sera dame biquette et sieur autruche!
          Bon, là, sur le coup je l’ai mauvaise mais j’espère qu’après le rdv avec le doc on pourra tous les deux avoir une bonne discussion et qu’il reviendra sur terre.

          • Pfff je préfère ne rien dire de plus je suis assez virulente en matière d’anti-tabagisme… Tu peux pas en parler à ton doc? Ou alors dire lors du rdv « mais la cigarette, ça ne peut pas faire de bien à notre fertilité si docteur? ça n’a aucune incidence? » en mode blonde qui pose des questions avec les yeux ronds^^

            • Pareil. je suis très anti-tabac aussi. Je suis même pour une interdiction totale de ce truc car notamment 1/ ça coûte à fond à la sécu et 2/ non seulement ça bousille la santé de ceux qui fument mais en plus de ceux qu’ils exposent à leur m@rde.

              Je pensais dire au doc « depuis le dernier rdv et que nous savons que je suis probablement la cause de notre infertilité, m’sieur autruche a recommencé à fumer car il pense que ça ne sert à rien d’arrêter. Quel est votre avis sur la question? » lol c’est pas très discret vis-à-vis de mon autruche mais c’est ce que j’ai très envie de dire ce jour-là.

  3. Bon, j’ai envie de ne retenir que le positif: tu as finalement passé de bonnes fêtes. Et tes vilaines douleurs t’ont laissé tranquille? Pour Biquet, la situation est compliquée. Tu n’as pas le soutien que tu espères et ça c’est dur. Non, c’est pas dans la tête bordel de marde !!! Après, il a l’air de nier un peu vos problèmes de conception pepere non? C’est comme s’il faisait comme si ça n’existait pas… Vous de devriez visionner ensemble « Quand l’enfant se fait attendre », si ce n’est déjà fait. Ton homme ne semble pas bien informé sur la question de l’infertilité… Tu as essayé de lui dire (écrire?) ce que tu ressentais quand il disait qu’en gros, le problème vient de toi? Ce sentiment de culpabilité qu’il entretient, alors que tu es déjà si mal? Bref, il me paraît urgent que tu exprimes ce que tu ressens au plus profond de toi par rapport à tout ça (ton homme, l’infertilité, la pma, ce sentiment d’être fautive, etc…). Plein de bisous ma biquette.

    • Les vilaines douleurs sont contrôlées grâce à un super cocktail prescrit par la doc.
      L’homme est en mode autruche. Il se dit que c’est peut-être trop tôt, qu’il n’est pas vraiment pressé d’être papa et que de toute façon le doc va me réparer et que je récupèrerai une super fertilité à en faire palir les C2.
      En attendant le rdv de mardi, je me suis mise en mode: « ok, on met la cigarette sous le tapis, mais alors on y met aussi mes sentiments. » J’aviserai par la suite.
      J’ai adoré le documentaire « quand l’enfant se fait attendre ». Biquet refuse de le regarder. On n’est pas infertile. Je suis juste un peu cassée et le doc va me réparer.
      :-////////

      • J’ai vu que finalement tu avais eu une jolie surprise en ouvrant le dialogue avec ton Biquet… Je suis très contente pour toi. Ce n’est pas facile pour nos hommes de savoir comment se positionner et souvent ils se sentent impuissants. C’est génial qu’il se confie à ta maman !!! Tu devrais réessayer de lui proposer le documentaire… Sur un malentendu, il acceptera peut-être? Surtout qu’il a l’air plein de surprises… Bisous.

        • Je trouve aussi ça génial. Ma maman est active dans l’associatif de type « écoute » et ses grandes qualités d’écoute justement et d’analyse non-interventionniste ont su faire écho chez Biquet.
          En fonction du déroulement du rdv de demain, je lui reparlerai ou pas du documentaire.
          Bisous

    • Merci. Pas facile effectivement. Biquet et moi appréhendons les choses de manières diamétralement opposées. C’est enrichissant et c’est ce qui fait de nous une « bonne équipe » mais c’est aussi une grande source de conflits.
      Bisous

Sois pas timide. Plus on est de fous, plus on rit.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s